Légendes et passions

A travers 3 siècles de musique

Tous les grands compositeurs ont été passionnés, tous ont exprimé la passion dans leurs œuvres, mais d’une façon différente selon les époques.

Avec Mozart,
à la fin du 18ème siècle, la passion est encore contenue.

Avec Beethoven,
la passion se libère, le compositeur parle à la première personne.

Avec les romantiques, Chopin, Liszt, Brahms,
un nouvel élément entre en jeu : le fantastique, l’imaginaire, la légende.

Enfin, au 20ème siècle,
l’esthétique change, et la passion peut, comme chez Ravel, se trouver parodiée.

Les œuvres interprétées :

  • Wolfgang Amadeus MOZART (1756 – 1791)
    Fantaisie en ut mineur, K 475
    « La fantaisie improvisatrice »
  • Ludwig van BEETHOVEN (1770 – 1827)
    Sonate n° 23 opus 57 en fa mineur (« Appassionata »)
    « Déchaînement de forces élémentaires, passion, folie des hommes et des éléments »
  • Frédéric CHOPIN (1810 – 1849)
    Ballade n°1 opus 23 en sol mineur
    « L’ odyssée de l’âme de Chopin »
  • Franz LISZT (1811 – 1886)
    Légende n° 2 – Saint François de Paule marchant sur les flots
    « La foi qui soumet les éléments naturels »
  • Johannes BRAHMS (1833 – 1897)
    Rhapsodie opus 79 n° 1 en si mineur
    « L’atmosphère des légendes d’Allemagne du Nord »
  • Maurice RAVEL (1875 – 1937)
    Alborada del Gracioso (extrait de « Miroirs »)
    « L’aubade du bouffon ou la passion parodiée »