Liszt, le plus grand virtuose de tous les temps

 

lisztNé à Raiding (Hongrie) en 1811, mort à Bayreuth (Allemagne) en 1886

Profondément marquée par le romantisme, l’ oeuvre de Liszt privilégie la virtuosité et une grande richesse d’invention. Il a radicalement transformé l’art de jouer du piano, donnant à cet instrument la puissance d’un orchestre. Il a marqué de son empreinte toute une génération de musiciens, à la fois comme pianiste et comme compositeur.

 

Le parti pris de ce portrait musical

Liszt n’était pas qu’un acrobate du piano, mais un musicien complet : pianiste, compositeur (y compris de musique d’orchestre, de musique religieuse, …), pédagogue, chef d’orchestre, directeur musical, propagandiste de talents, promoteur de la musique de son temps.

 

Les œuvres interprétées

  • Le débutant – Variation sur une valse de Diabelli (composée à 11 ans)
  • Le « Paganini du piano » – Grande Etude de Paganini n° 5 , « La Chasse »
  • Le transcripteur-adaptateur – Le Rossignol, d’après Alabieff
  • Le tzigane – Rhapsodie Hongroise n° 3
  • Le musicien sentimental – Un Sospiro, Caprice poétique n° 3
  • Le virtuose – La Ronde des Lutins, Etude de concert
  • Le musicien religieux – Légende de Saint François de Paule marchant sur les flots
  • Le musicien de l’avenir – Nuages gris

 

« Je veux lancer mon javelot dans les espaces indéfinis de l’avenir »